Depuis 70 ans, la nature tend à s'effacer de l'univers de Walt Disney

En Occident, des auteurs postulent que les individus sont de plus en plus déconnectés de la nature. Cette hypothèse est vérifiée dans l’histoire de Walt Disney : la nature disparaît peu à peu de ses films. Cette évolution est le signe que les adultes se font une image de plus en plus appauvrie de la nature depuis les années 1930. Conséquence : si aucune parade n’est trouvée, les individus prêts à s’engager dans la préservation de la nature risquent fort de disparaître eux aussi progressivement.

Juillet-août-septembre 2014

En savoir plus

052-062

1.00 CHF

  • Auteur : Anne-Caroline Prévot est chercheuse au CNRS en sciences de la conservation, au CESCO (UMR 7204), du Muséum national d’histoire naturelle, à Paris.