Du fonctionnement et de l'importance des couloirs biologiques

Pour que les populations des différentes espèces qui vivent dans un écosystème puissent se maintenir, trois caractéristiques sont cruciales : leurs effectifs, leur diversité génétique et leurs échanges de gènes avec d’autres populations de la même espèce. Il est donc essentiel pour elles que cet écosystème soit relié à d’autres écosystèmes où vivent des populations de ces mêmes espèces. Les moyens d’établir ce lien, c’est tout l’enjeu des trames vertes, bleues et noires.

Juillet - août - septembre 2014

En savoir plus

052-028

3.00 CHF

  • Auteur : Nathalie Machon est professeure d’écologie au Centre d’écologie et de sciences de la conservation, au Muséum d’histoire naturelle, à Paris.