La permaculture : un monde d'abondance à découvrir (version numérique)

« La permaculture est un nouveau paradigme qui bouleverse les références culturelles », écrit son cofondateur David Holmgren. Sa philosophie essentielle est de coopérer avec les éléments naturels et leurs interactions, de travailler main dans la main avec eux pour révéler le meilleur d’eux-mêmes au bénéfice des humains, pour faire du monde un jardin d’Eden ou un pays de cocagne et non le sordide dépotoir que l’industrie actuelle, poussée par une économie inhumaine, prépare avec une coupable obstination.

La permaculture vise la sortie des énergies fossiles, promeut et matérialise le respect des écosystèmes et des ressources, renouvelables ou non, du vivant et de l’avenir, protège les conditions générales dans lesquelles l’humanité gardera toutes ses chances de prospérer. Cette philosophie pratique porte également la plus grande attention aux besoins humains les plus profonds – manger, habiter, vivre en paix avec soi et ses congénères – et au sens du partage.

Ce cinquantième dossier de LaRevueDurable ne prétend pas couvrir toutes les facettes de la permaculture, qui sont beaucoup trop riches pour être embrassées sur quarante pages. Il se concentre principalement sur l’agriculture, et donne une bonne idée de ses fondements, de sa philosophie, de ses buts et de quelques-unes de ses méthodes dans une perspective plus utilitariste que spirituelle. De quoi donner envie d’en savoir plus et d’explorer plus avant ce domaine.

Et aussi dans ce numéro : 

  • Rencontre avec Dominique Méda. La transition écologique exige d'en finir avec le culte du PIB
  • Point climat : Construire du sens autour du cinquième rapport du Giec. Se désinvestir des énergies fossiles

Novembre - décembre 2013

Aller à la version papier

Vous êtes sur la version numérique

050e

15.00 CHF