Cultiver les savoirs pour mieux cultiver les sols (version numérique)

Le sol est un milieu très riche et une ressource fondamentale. Pourtant, les sociétés humaines détruisent leurs sols. D'une part, le culte de la voiture individuelle favorise l'extension des villes de plus en plus étendues en lieu et place de sols jadis très fertiles. D'autre part, l'agriculture intensive qui a fait exploser les rendements agricoles dégrade fortement les sols et les écosystèmes. 

Face à la croissance démographique et à l'augmentation des besoins alimentaires de la population mondiale au XXIe  siècle , ce dossier thématique privilégie des pistes pour répondre aux deux défis majeurs auxquels cette situation confronte les sols : la préservation de leur fertilité et leur protection contre le bétonnage. Il s'agit désormais de favoriser des techniques et des pratiques agricoles qui préservent la fertilité des sols et d'inciter la densification urbaine pour freiner la perte de surfaces agricoles. 

D'une manière générale, les sols sont encore trop peu valorisés. Ils n'ont pas acquis un statut comparable, auprès du grand public et des décideurs, à celui de l'eau, de l'air ou encore de la biodiversité. Ce dossier voudrait contribuer à faire en sorte que ce déficit d'image s'estompe peu à peu.  

Et aussi dans ce numéro : 

  • Rencontre avec Georges Thill : Le développemet durable et le vécu des gens
  • Débat : Réactions après le Sommet de Johannesburg
  • Pratique : Combien de gaz à effet de serre chez moi

Novembre - décembre 2002

Aller à la version papier

Vous êtes à la version numérique

En savoir plus

002e

10.00 CHF