Des paysans français et européens s'attachent à sauver leurs variétés

Produire ses propres semences. Ce qui était la norme chez les paysans voilà un siècle est aujourd’hui un combat en France, où la loi entrave de plus en plus cette pratique. Paysans biologiques et conventionnels s’associent depuis peu pour garder le contrôle sur le premier maillon de la vie et de la chaîne alimentaire. Les consommateurs sont souvent loin de réaliser qu’il en va de leur liberté à choisir leur nourriture.

Septembre - octobre 2004

En savoir plus

012-052

2.00 CHF

  • Auteur : LRD