En cas de catastrophe, les semences locales sont disponibles, mais souvent inaccessibles

Guerres et catastrophes naturelles sont facteurs de déstabilisation. Pour la première fois, une recherche analyse les conséquences pour la biodiversité agricole d’une guerre, celle du Rwanda. Conclusion : les semences sont disponibles localement, mais les paysans pauvres n’ont pas les moyens de les acquérir. Une révolution pour les organisations humanitaires qui diffusent des semences importées souvent inadaptées aux conditions locales.

Septembre - octobre 2004

En savoir plus

012-026

1.00 CHF

  • Auteur : LRD