Des réponses au "Cauchemar de Darwin" : Agriculture locale et commerce équitable (version numérique)

Inspiré par le documentaire choc Le cauchemar de Darwin, ce dossier, à l’instar du cycle de conférences qui l’a précédé, poursuit deux buts : comprendre en quoi la mondialisation des échanges agricoles crée des désastres écologiques et sociaux partout dans le monde ; saisir comment réagir, freiner, voire éviter les déséquilibres qu’accroît ce commerce agricole. Se concentrer sur les échanges agricoles en partant du film d’Hubert Sauper se justifie pleinement, car ce sont eux qui ont le plus d’impact sur des vies humaines : les paysans composent aujourd’hui la moitié de la population mondiale.

La souveraineté alimentaire est aujourd’hui l’idée clef capable de redonner tout son sens à l’agriculture mondiale. Autour d’elle gravitent plusieurs solutions concrètes, pratiques et locales. Il s’agit essentiellement du commerce équitable, dont l’évolution logique est de tendre vers le local, au Nord comme au Sud, et l’agriculture contractuelle de proximité, qui s’épanouit en France et en Suisse. Troisième piste : la réduction de la consommation de viande, dont l’expansion actuelle est totalement contraire à l’objectif de nourrir de 8 à 9 milliards d’individus d’ici la moitié du XXIe siècle.

Et aussi dans ce numéro : 

  • Rencontre avec Jacques Grinevald : Nicholas Georgescu-Roegen, dissident de l'Occident et visionnaire de la décroissance

Avril - mai - juin 2006

Aller à la version papier

Vous êtes sur la version numérique

020e

15.00 CHF