Maladie de civilisation, l'obésité réduit l'espérance de vie

La famine mettra un terme à l’expansion démographique, pensent Thomas Robert Malthus et plusieurs économistes de la fin du XVIIIe siècle et du début du XIXe. En vérité, et contre toute attente, l’obésité pourrait frapper en ce début de XXIe siècle plus de gens que la faim et la malnutrition. Le mode de vie et l’organisation sociale sont beaucoup plus en cause que les comportements individuels.

Mars - avril - mai 2007

En savoir plus

024-049

2.00 CHF

  • Auteur : LRD