Pratique ancestrale en péril, l'élevage ovin transhumant résiste en Provence

Pratique millénaire, la transhumance des ovins vers de plus vertes prairies obéit à un cycle naturel animal et végétal. Cette migration véhicule une culture bien ancrée dans les régions méditerranéennes et l’imaginaire collectif. Intimement lié à la transhumance, le pastoralisme applique en Provence un modèle d’élevage extensif qui permet une qualité de production toutefois mal reconnue sur les marchés mondialisés. L’image d’Epinal du pâtre provençal masque ainsi une réalité économique bien délicate.

Août - septembre - octobre 2007

En savoir plus

026-049

3.00 CHF

  • Auteur : LRD