Le commerce du CO2 atmosphérique a commencé sur fond d’immenses incertitudes

Extraire 1 % du CO2 atmosphérique par an d’ici 2025. Telle est
l’am bition extrême d’une petite entreprise basée dans la cam-
pagne zurichoise : Climeworks 1 . Elle a inauguré la première centrale
commerciale au monde capable de retirer du CO2 de l’air ambiant
en mai 2017 et ne compte pas en rester là.
Son approche s’inscrit au nombre des « technologies à émissions
négatives » qui occupent une place croissante dans les discussions
sur le climat. Est-ce une bonne nouvelle ou une manifestation de
plus de la fuite en avant vers un avenir condamné ? Eclairage sur
une dimension émergente du changement climatique qui sonne
comme un cri d’alarme.

Eté - Automne 2018

En savoir plus

061-056

5.00 CHF