Les technologies de l'information et de la communication et l'impératif de la sobriété (version papier)

187 millions de sites internet actifs dans le monde, 500 millions de tweets envoyés chaque jour, plus de 2,4 milliards de personnes qui ont une adresse électronique, plus de 1,1 milliard qui ont un compte Facebook. Les technologies de l'information et de la communication ont pris possession des cerveaux humains à la vitesse d'un tweet. Avec des conséquences culturelles et sociales certes, mais aussi écologiques : ponction insoutenable de métaux critiques, consommation explosive d'électricité, production massive de déchets toxiques.

Ce 49e dossier de LaRevueDurable révèle des données méconnues sur les impacts écologiques des TIC. En même temps, il regorge, comme toujours, de solutions pour les réduire : mines urbaines, ordinateur en bois, téléphone libre, réemploi, centres de données économes en énergie. Auxquelles s'ajoutent de très nombreux conseils pour prolonger au maximum la durée de vie de ses équipements et surfer sur internet en limitant son empreinte écologique au minimum. 

Et aussi dans ce numéro :

Une interview de Stéphane Foucart qui explique, de manière remarquable, comment les industries polluantes pervertissent la science pour produire de faux constats et infiltrent l'expertise publique pour retarder ou empêcher les bonnes décisions.

Un minidossier qui présente la vision très réjouissante de l'avenir de l'écologue et économiste Robert Costanza. Très réjouissante parce qu'elle mise sur la fin de la croissance. Un entretien avec cet auteur complète ce minidossier.

Juin - juillet - août 2013

Aller à la version numérique

Vous êtes sur la version papier

15.00 CHF